Accueil // Actions // Jean Hatzfeld reçoit le Prix Jules Rimet !

Jean Hatzfeld reçoit le Prix Jules Rimet !


Le prix a été décerné le jeudi 22 novembre à Jean Hatzfeld, pour son roman Deux mètres dix paru aux éditions Gallimard.

L’histoire de quatre sportifs de très haut niveau, deux champions haltérophiles et deux sauteuses en hauteur, entre les jeux Olympiques de 1980 et aujourd’hui. Rivalités, admiration et incompréhension réciproques rythment cet ouvrage qui raconte l’univers sportif dans le contexte tendu de la guerre froide.



Depuis 2012, la Fondation Jean-Luc Lagardère soutient le Prix Jules Rimet, qui promeut la littérature sportive française ou étrangère, et sous toutes ses formes : roman, chronique, nouvelle, document.

Ancien journaliste à Libération, Jean Hatzfeld a obtenu le prix Médicis pour La Stratégie des Antilopes (Seuil) en 2007.

« Merci (…) pour cet accueil et ce moment. Le plus grand plaisir ne fut pas que mon roman fut primé, mais qu’il ait « voyagé » en si bonne compagnie jusque-là. Plaisir double, parce que les quatre autres romans (…) sont de grands bouquins » Jean Hatzfeld

Le jury du prix, présidé par Pierre Leroy et Denis Jeambar, était composé de Hafid Aggoune, Abdel Belmokadem, Nicolas Baverez, Raymond Domenech, Eric Naulleau, Laurence Fischer, Paul Fournel, Patrice Haddad, Julia Kerninon, François-Guillaume Lorrain (lauréat 2017), Léonore Perrus et Yves Rimet.

Ces passionnés de littérature et de sport ont délibéré dans le restaurant chargé d’histoire et de symboles Aux Sportifs Réunis - Chez Walzcak, et ont ensuite remis à Jean Hatzfeld un chèque de 5000 €, dotation de la Fondation Jean-Luc Lagardère, et un maillot du Red Star portant le n° 7, en écho à cette 7e édition.

« Un grand livre dont on ressort à la fois instruit et ému, marqué pour longtemps par le destin de ces athlètes que Jean Hatzfeld fait entrer dans la mythologie du sport. »  Denis Jeambar, Président du Jury.

Rappelons que quatre autres ouvrages étaient en compétition cette année : 

  • Quand Dieu boxait en amateur de Guy Boley (Éditions Grasset)
  • Kornelia de Vincent Duluc (Éditions Stock)
  • Rouler plus vite que la mort de Philippe Brunel (Éditions Grasset)
  • La perfection du revers de Manuel Soriano (Éditions Actes Sud)

Soutenu par le Fondation Jean-Luc Lagardère, par le Red Star et Nes & Cité, le Prix Jules Rimet organise également des ateliers éducatifs, animés par l’écrivain Hafid Aggoune, destinés à donner le goût de l’écriture et de la lecture aux jeunes des clubs de football. Après le Red Star et l’Olympique Lyonnais,ces ateliers ont eu lieu cette année à l’Olympique de Marseille.
 
Plus d’informations ici