Accueil // Actions // FONDATION BEATRICE SCHONBERG : ENCOURAGER LA SCOLARISATION DES JEUNES FILLES AU MAROC

FONDATION BEATRICE SCHONBERG : ENCOURAGER LA SCOLARISATION DES JEUNES FILLES AU MAROC

En 2017, la Fondation Jean-Luc Lagardère poursuit son partenariat avec la Fondation Béatrice Schönberg, créée en 2014 par la journaliste. La Fondation s’est donnée comme mission de soutenir la scolarisation, jusqu’au bac, des jeunes filles habitant en milieu rural dans le sud du Maroc.

En effet, malgré d’importants progrès en matière d’éducation, le Maroc compte encore des territoires où l’accès des enfants aux collèges et aux lycées est difficile. C’est le cas du village berbère d’Asni, situé à 40 km de Marrakech qui ne compte qu’un seul collège-lycée pour toute la région.

A la fin du primaire, l’école s’arrête donc pour la majorité des enfants et en premier lieu pour les jeunes filles dont les familles vivent dans les montagnes.

Afin d’encourager les filles à continuer d’aller à l’école, la Fondation Béatrice Schönberg s’engage, avec son partenaire marocain l’association « En route pour l’École », à réduire la distance entre le lieu de résidence des jeunes filles et celui de leur scolarité en les accueillant dans des « maisons d’études »,des foyers qui accueillent les collégiennes et lycéennes de cette zone rurale.

Par son soutien, la Fondation Jean-Luc Lagardère permet ainsi chaque année la scolarisation de 10 jeunes filles en subvenant aux frais d’hébergement, de nourriture et de matériels.
 
L’année scolaire 2016/2017 a été ponctuée par de nombreux ateliers (projection d’un documentaire, participation à une émission de radio), sorties (visite au forum de l’étudiant de Marrakech, excursions culturelles), visites de la part de médecins français et réunions avec les parents d’élèves qui sont les premiers concernés par l’éducation de leurs filles. Alors qu’au départ, plusieurs parents étaient réticents, leur intérêt pour les maisons d’études proposées par la Fondation ne cesse de croitre. Les mères de famille manifestent leur volonté de changer le cours de la vie de leurs filles et de leur éviter un mariage précoce.

En 2017, les sept jeunes filles qui passaient leur bac ont toutes été reçues ! L’une d’entre elles a même obtenu une mention Très Bien et Zahira, l'une des héroïnes du film documentaire « Sur le chemin de l'école » a obtenu près de 14 de moyenne !  Des résultats très encourageants alors que le taux de réussite au bac au Maroc n’est que de 48%.

Plus d'informations sur la Fondation Béatrice Schönberg ici