Accueil // Les Publications // Archives //  « Exposition Universelle »  

 « Exposition Universelle »  

Gilbert Gatoré, lauréat 2009 de la bourse Ecrivain, était au Festival d’Avignon pour « Exposition Universelle » de Rachid Ouramdan  en tant qu' Assistant metteur en scène.

De quelle façon une idéologie s'incarne-t-elle dans des formes sensibles ? Quelles attentes du pouvoir l'œuvre d'art vient-elle servir ? Quels stigmates l'histoire politique laisse-t-elle sur les corps ? C'est par un solo que Rachid Ouramdane a décidé d'appréhender ces questions, ou plutôt par un duo, puisque le musicien Jean-Baptiste Julien l'accompagnera sur scène dans cette exploration. Dans le droit fil du spectacle « Des témoins ordinaires », le danseur poursuit sa réflexion engagée, ici sur la manière dont des esthétiques se sont développées en lien à des politiques. Ce qui intéresse tout particulièrement Rachid Ouramdane, c'est la manière dont un individu – homme politique, icône du sport ou de la musique – parvient à embraser les foules. Sur quels ressorts physiologiques et psychologiques s'organise le culte d'une personnalité ? Quel est le phénomène kinesthésique à l'oeuvre qui, dans un stade comme dans une manifestation, concentre les énergies et autorise des débordements de violence qui ne seraient pas possibles ailleurs ? Sur quoi repose cette « ivresse de l'événement » qui dépossède l'individu de sa singularité ? Ces interrogations courent dans « Exposition universelle », qui vise à reconstituer sur scène le pouvoir de fascination afin de mieux le désosser, d'en faire saillir les mécanismes. Une pièce qui se révèle d'une acuité politique plus que nécessaire.