Accueil // Les Actions // Sciences Po fête dix ans de formation des sportifs de haut niveau

Sciences Po fête dix ans de formation des sportifs de haut niveau

Depuis 2007, sous l’impulsion de la Fondation Jean-Luc Lagardère, l’Executive Education de Sciences Po propose un dispositif de formation à destination des sportifs de haut niveau. Ce programme a été conçu comme un parcours modulable permettant aux sportifs de préparer leur avenir professionnel. Son objectif est double : permettre aux sportifs de haut niveau d’acquérir un socle de culture fondamentale et leur donner accès à une formation professionnalisante en vue de leur reconversion.

Un parcours d’excellence adapté à la pratique du sport de haut niveau pour préparer sa reconversion
 
Les sportifs auxquels s’adresse ce dispositif ont tous fait de leur passion un métier en atteignant les plus haut niveaux d'excellence, puisque nombre d’entre eux sont devenus champions du monde ou médaillés olympiques dans leur discipline. Certains préparent actuellement les Jeux d’hiver 2018 en Corée du Sud. Ce dispositif doit permettre à chacun d’accéder à un parcours académique d’excellence individualisé, adapté aux exigences liées à la pratique du sport de haut niveau. A l’issue de ce parcours, certains étudiants deviennent titulaires d’un master de Sciences Po (en Affaires publiques, Affaires Européennes, Droit, Finances et Stratégie, Communication ou encore Marketing) ou accèdent à un certificat de professionnalisation qui leur permet d’acquérir ou d’accroître leurs compétences afin d’intégrer une entreprise. Véritable passerelle entre le sport de haut niveau et les études supérieures, le dispositif prépare à une reconversion souhaitée et non subie.
 
Un programme certifiant ou diplômant permettant une diversité de carrières
 
Sur la période 2007/2017, le programme a permis aux sportifs d’obtenir :

  • 40 certificats de l’Executive Education de Sciences Po,
  • 10 masters de Sciences Po et 7 masters d’autres établissements d’enseignement supérieur,
  • Enfin, 7 sportifs suivent cette année les cours de master 1 et 2 à Sciences Po.

Certains exemples illustrent la diversité des parcours professionnels à l’issue de la formation :

  • Pierre Rabadan, rugbyman, a rejoint la Mairie de Paris en tant que conseiller aux sports d’Anne Hidalgo, chargé de Paris 2024.
  • Ayédolé Ikuesan, sprinteuse, est aujourd’hui chargée d’études chez BVA.
  • Brice Leverdez, joueur de badminton, a allié sport et business en créant sa marque de vêtement.
  • Sarah Ouhramoune, boxeuse, a créé Boxing Inside qui développe la boxe loisir et une start-up autour du gant connecté. 

111 étudiants en 10 ans dont une nouvelle promotion de 12 étudiants cette année
 
111 étudiants ont suivi le Certificat pour les sportifs de haut niveau (CSHN) depuis 10 ans, parmi lesquels : Arnaud Assoumani (saut en longueur), Noémie Balthazard (gymnastique), Laurie Berthon (cyclisme sur piste), Marie Bochet (ski), Paul-Loup Chatin (course automobile), Aya Cissoko (boxe), Stéphanie Cohen-Aloro (tennis), Alexis Contin (patinage de vitesse), Ophélie David (ski), Melvine Deba (handball), Arnaud Di Pasquale (tennis), Ophélie Etienne (natation), Aby Gaye (basket), Anne-Caroline Graffe (taekwondo), Stéphane Houdet (tennis), Ingrid Jacquemod (ski), Michael Jeremiaz (tennis), Victor Levecque (équitation), Brice Leverdez (badminton), Endéné Myem (basket), Sarah Ourahmoune (boxe), Pierre Rabadan (rugby), Teddy Riner (judo), Alexandre Sido (escrime), Rougui Sow, (saut en longueur).

12 nouveaux étudiants rejoignent le CSHN cette année : Antoine Catel (plongeon), Camille Cerutti (ski), Ferdinand Delille (tir à l’arc), Stanislas Huille (natation), Jules Plisson (rugby à 15), Jonathan Laugel (rugby à 7), Maëlle Lecanu (natation), Lorenzo Mazin (cyclisme), Endene Miyem (basket), Tim Mourniac (voile), Mathilde Plotton (handball), Karen Smadja-clément (ski).
 

Enfin, depuis quelques années, le programme a mis en place un système de mentorat permettant aux athlètes de bénéficier de l’expertise et du réseau d’acteurs issus du monde de l’entreprise. En 2017, deux collaborateurs du Groupe Lagardère accompagnent ainsi des sportifs dans la construction de leur projet professionnel. Paul-Edmond Betremieux, Conseil et management de projet en marketing sportif chez Lagardère Sports and Entertainment et parrain de Mewen Ferey-Mondesir, double demi-finaliste des championnats de France de judo, témoigne : « En tant que leader mondial du marketing sportif, nous sommes idéalement placés pour donner à ces athlètes une vision globale du sport business et de ses acteurs, de manière à identifier avec eux les métiers les plus susceptibles de les intéresser. Notre rôle de mentor est ensuite de les aider à construire leur parcours académique au sein de Sciences Po en fonction de leur orientation professionnelle ».
 
La Fondation est heureuse de soutenir ces sportifs-étudiants qui chaque année depuis 10 ans prouvent à tous que l’audace, la persévérance et la volonté peuvent mener à tout !