Accueil // Les Actions // La Fondation soutient un nouveau rendez-vous littéraire à l’Institut du monde arabe

La Fondation soutient un nouveau rendez-vous littéraire à l’Institut du monde arabe


La Fondation Jean-Luc Lagardère est heureuse de soutenir L’Atelier. Les littératures arabes en mouvement à l’Institut du monde arabe IMA. Ce nouveau cycle invite l’homme de théâtre Wissam Arbache à faire (re)découvrir au grand public le patrimoine littéraire arabe le premier dimanche de chaque mois à 15h30.
 
« Porter un discours sur les littératures arabes »
A travers une scénographie plurielle convoquant auteurs, musiciens, acteurs, chanteurs et public, Wissam Arbache explore les genres de la poésie au théâtre en passant par le roman et les formes populaires, dans leur langue originale, l’arabe, et dans leur traduction française.
 
« Ma volonté est de faire entendre aux francophones une culture qu’ils ne connaissent que par certains clichés et aux arabophones une littérature à laquelle ils n’ont pas accès […] Dans un atelier, on peut essayer des choses, on peut « fouiller », on peut « oser » et c’est ce que je voudrais inviter à faire : expérimenter une façon décalée de traiter les littératures arabes ! » W.Arbache.
 
Wissam Arbache : acteur et metteur en scène d’origine syro-libanaise
Wissam Arbache a été très tôt repéré par Olivier Py avec qui il fait résonner les voix d’Azama, Shopenhauer, Mouawad, Tolstoï... au CDN d’Orléans. En 2009, il crée à Damas Rituel pour une métamorphose, pièce maîtresse du Syrien Saadallah Wannous. Il restera marqué par cette expérience inédite, rapidement censurée par le pouvoir religieux. De retour en France, il met en place un programme de lectures poétiques au Théâtre de l’Odéon. Avec L’Atelier, Wissam Arbache poursuit son travail d’exploration et de célébration des littératures arabes à l’IMA.
 
La Fondation et la promotion de la diversité culturelle : une longue histoire
Par son soutien, la Fondation Jean-Luc Lagardère réaffirme ainsi son engagement profond en faveur de la diversité culturelle. Depuis 2013, la Fondation Jean-Luc Lagardère est associée à l’Institut du monde arabe pour valoriser et diffuser en France la littérature arabe à travers un Prix qui récompense chaque année l’œuvre d’un écrivain ressortissant de la Ligue Arabe.

Les prochains rendez-vous auront lieu les dimanches 1er octobre, 5 novembre et 3 décembre !

 
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Le programme ici.