Accueil // Les Actions // Boxing Beats : La rage et la passion sont à Aubervilliers !

Boxing Beats : La rage et la passion sont à Aubervilliers !

La Fondation Jean-Luc Lagardère apporte son soutien au documentaire « La Rage et la Passion, Boxing Beats Aubervilliers »*, réalisé par Jean-Pierre Armanet.
 

Le noble art… l’expression prend tout son sens au club Boxing Beats. Au coeur de la ville d’Aubervilliers, le Boxing Beats est LA salle de boxe d’Île de France. Depuis plus de quinze ans, sous le regard bienveillant et protecteur du coach Saïd Bennajem, plus qu’un sport de combat, la boxe devient  moralité, hygiène de vie et socle social. Hommes, Femmes – car, précurseur en la matière, Saïd Bennajem a ouvert son club à la boxe féminine dès 1995 – ils sont nombreux à aménager leur quotidien en fonction de cette salle mythique, la transformant ainsi en un lieu de vie quasi-familial. Et comme dans toutes les familles,  si l’amour réunit – l’amour du sport en l’occurrence – les identités, les personnalités et les parcours des boxeurs y sont pluriels et riches, laissant apparaître une galerie de portraits et de talents.
 
Jean-Pierre Armanet l’a bien compris : cette diversité et la complémentarité qui en découle font la force du Boxing Beats. Dès lors, pourquoi ne pas rendre hommage à ces jeunes boxeurs par le biais d’un documentaire ! Dans « La Rage et la Passion, Boxing Beats Aubervilliers », quatre jeunes filles - Lucie, Sarah, Leila et Zarah -  et quatre garçons - Cyrille, Karim, Michaël et Moussa - racontent chacun leur histoire, à l’intérieur et à l’extérieur du club. Montés en parallèle, ces portraits forment une série de récits qui s’entrecroisent pour bâtir la narration du documentaire et l’aventure du club. Au cours des entraînements, le spectateur rencontre celui que l’on vient de voir aux fourneaux dans sa pâtisserie ou à la fac pendant un exposé de droit. Les destins se croisent au Boxing Beats et le puzzle se construit jusqu’au match final, sur le ring.
 
Ce documentaire dans lequel le sport devient un vecteur de lien social, une passerelle vers la solidarité et le dépassement de soi pour atteindre ses rêves, fait écho aux valeurs soutenues par la Fondation Jean-Luc Lagardère.

 

Le documentaire a été diffusé sur France 4, le mercredi 25 juillet à 20h35.

 

* avec la participation de FRANCE TÉLÉVISIONS et avec le soutien du CNC, du CNC images de la diversité et du Conseil Régional d'Île de France.